Navigation

Historique du rouge d’Ottrott : spécialité du village

Ottrott, adorable village tout en pentes et en lacet au pied du Mont Ste Odile est aussi un terroir privilégié : celui de la culture du Vin Rouge Avec “Appelation Village Controlée” C’est dire qu’à Ottrott, le cépage roi est le Pinot Noir.

Le ROUGE D’OTTROTT a une histoire déjà longue, très longue même. Son origine remonte à l’an 1109 ; en ce temps là, les Bénédictins de Saint Léonard, venus de Bourgogne, ont apporté de jeunes plants de vigne dans des barriques en bois remplies de sol bourgignon. Après avoir aménagé la colline côté sud de Steinberg en étages, grâce à des pierres trouvées sur place, ils ont cultivé les jeunes ceps et ont fait du vin rouge. Ceci de l’an 1109 à l’an 1130.

En l‘an 1180, l’Empereur Karl Friedrich fait don à l’Abbaye Etival de vignes à “Ottenroth” et selon une nouvelle du Pape Alexander IV, en l’an 1257, Karl Hohenburg possède des vignes à “Ottenroth”. Dans un édit datant du 23 mars 1340, on parle de vignes à Ottrott sur le Hugensberg à côté des Wardwege, Mittelbuhel et Erlebach. Le vignoble continue de s’étendre au fil des années et des siècles et atteint 46 ha en 1899.

En 1955, il reste 40 ha de vignes pour une production de 2550 hl. Aujourd’hui, le vignoble d’Ottrott s’étend sur une trentaine d’hectares et notre fameux ROUGE D’OTTROTT est connu bien au delà des frontières.

LE TERROIR

Le sol : La première partie du vignoble est essentiellement constitué par du limon sablo-argileux légèrement caillouteux (quelques galets siliceux), brun beige devenant limono-argilo-sableux passant à une argile sableuse, gris orangé noir en profondeur. Présence de concrétions ferro-manganiques noires des 50 cm accompagnées de taches d’oxydation ocre rouille et de trainées de réduction. Présence de blocs de grés vosgien soliflués au sein du profil. Une petite enclave, se situant au Nord-Est présente une proportion plus importante d’argile entre (30-50 cm).

La deuxième partie est en présence de limon sableux, brun, légèrement caillouteux (5% de cailloux de grés vosgien) devenant sablo-limoneux puis sableux, beige orangé rose reposant sur grès vosgien altéré vers 80-100 cm.

LE ROUGE D’OTTROTT ET SON VIGNOBLE

La partie la plus importante du vignoble se situe à l’Est du village, avec des pentes faibles (3-5%) elle présente une exposition Est-Sud-Est, à une altitude de 260 m. Cette partie est délimitée, par une route départementale et par des chemins vicinaux.

La deuxième partie du vignoble domine le village par le Nord avec des pentes moyennes (10-15%). Elle est exposée Sud-Sud-Est et culmine vers 300 m. L’ensemble est géométriquement homogène et présente un aspect bien structuré autour du village. Les vignes sont blotties au pied du Mont Sainte Odile, et par conséquents protégées des vents dominants

Le vignoble d’OTTROTT n’est attenant à aucune autre partie de l’AOC Alsace.